Visuel femme - Forme et bien-être

SAVOIR SE DÉFENDRE

Le terme self-défense désigne l'ensemble des techniques de combat
pour faire face à une attaque lorsque l'on est désarmé.
On parle aussi parfois de combat rapproché.

L'enseignement de la défense personnelle est souvent basé sur des arts martiaux comme le jujitsu, le karaté, le jeet kune do ou encore la boxe thaïlandaise. En effet, les arts martiaux traditionnels ont été développés durant des siècles de guerres, où les combattants étaient réellement confrontés à la mort ; ils sont donc issus d'une longue expérience et ont prouvé leur efficacité.

Cependant, une différence est de taille : les arts martiaux, portent une attention particulière au respect de l'adversaire, parfois même nommé “ partenaire ” et mettent en avant les valeurs spirituelles au détriment de l´agressivité. En self-défense, le but est de mettre hors de portée l´agresseur avant d´être blessé ou même tué, le plus rapidement possible. S'il y a un respect rigoureux de règles de sécurité pendant l'enseignement et l'entraînement, l'application réelle se fait sans respect aucun de l'attaquant, puisque celui-ci ne respecte pas sa victime.

Lorsque l'on parle de défense personnelle, il ne faut surtout pas confondre cette discipline avec un art martial, car tous deux ont une conception pédagogique et des objectifs complètement différents.

Il faut toutefois souligner que, vis-à-vis de la loi française, la réponse doit être proportionnée à l'attaque, et que l'on ne peut être considéré en légitime défense que si l'on est attaqué en premier.
Les enseignements sérieux ne se limitent pas à l'enseignement des techniques de combat, mais concernent aussi à la gestion des situations tendues : éviter l'affrontement par le comportement et la parole, garder sa maîtrise en situation de danger, travail sur l´attitude, le regard…

Retour à la page des trois disciplines sportives "Forme & Arts martiaux"